Tous les articles par Michel

Fisheye coup de coeur #117 « du bleu au bleu »

Fisheye le mag me fait l’honneur d’être cité dans sa rubrique en ligne coup de cœur #117. Avec un petit relais également sur sa version instagram, je ne m’étendrais pas d’avantage sur cette nouvelle et vous conseille de voir cela directement sur place, je voulais juste marquer le coup ici et remercier toute l’équipe web de fisheye mag pour cette publication…que je reçois comme un joli cadeau de noel…La série complète se trouve ici…

Portraits Aux Docks…

Suite à l’expo de cet été aux docks de Marseille,  et aux séances de portraits réalisées à cette occasion, les développements de plans film 4×5 vont bon train…à peu près la moitié des images ont été traitées et vous avez peut être déjà reçu votre photo par mail. Si ce n’est pas le cas, je vous demande encore un peu de patience, et pour vous aider dans ce sens voici le lien vers mon compte Instagram où vous pourrez visualiser quelques résultats.

Instagram@c2mich

ps: Si votre portrait apparait sur Instagram , cela veut dire que je vous ai envoyé un mail avec l’image. Si vous n’avez rien reçu alors n’hésitez pas à utiliser le champ commentaire de cet article ou bien ma page contact pour me le signaler, je vous répondrai dans les meilleurs délai…Vous pouvez également mettre un commentaire  directement sur instagram si vous y détenez un compte.

Michel Guerrero photographie aux Docks

L’expo continue aux Docks de Marseille…

Prolongée l’expo est à voir jusqu’au 17 juillet aux Docks.  Je vous y attends équipé d’une chambre photographiques 4×5″ pour une séance de portrait qui auront lieu les vendredi 15,  samedi 16 et  dimanche 17 juillet.  Ces prises de vue servent un nouveau projet, l’idée étant que les portraits de ceux qui sont venus aux Docks pour voir l’expo seront eux même un jour exposés…

Capturer ces images, est aussi l’occasion de présenter mon travail photographique d’une façon plus vivante en créant un véritable contact avec les spectateurs d’un jour, et le plan film 4×5″ gardera la trace de cet échange.


 

Je tiens à remercier tous ceux qui ont eu la gentillesse de servir de modèle lors des précédents jour d’expo et remercie par avance ceux qui viendront.

Je prends ces portraits gratuitement contre une simple autorisation de publication, les personnes mineures doivent être accompagnées  d’un parent ou tuteur légal qui devra signer une autorisation spécifique…

Autour du Portrait


Ce travail s’est inscrit dans une opération événementielle organisée il y a quelques années avec l’Association Camayeux Marseille et La boutique Marianne Cat.
Les participants (simples passants attirés par la lumière ou clients réguliers de la boutique) étaient conviés à réaliser leur autoportrait en pressant le bouton de la télécommande qui pilotait l’appareil préréglé pour réaliser une pose lente. En intégrant la donnée du temps de pose, chacun était libre de bouger ou pas, définissant ainsi son degré de visibilité dans l’image…

du bleu au bleu…

Cette série est née du jour où j’ai cessé de regarder la mer comme une étendue d’eau, pour la voir comme un outil de mesure du temps. Les questions de temporalités sont au cœur du projet qui hybride techniques passées et actuelles.
Ce travail sur le temps commence dès le choix d’un film instantané dont je savais qu’il allait disparaître. Cette fin annoncée, met en balance le temps à l’échelle des activités humaines et le temps à l’échelle géologique compté par la mer. De même les différentes étapes qui conduisent à l’image finale: temps de la prise de vue; temps de numérisation des négatifs; temps d’impressions sur transparent; temps de la réalisation des tirages cyanotypiques sont une tentative de lutter contre cette disproportion des échelles de lecture du temps.
Enfin pour introduire une notion de cycle, le bleu soustrait par l’usage d’un film noir et blanc, réapparaît dans l’épreuve finale.

On en parle aussi ici: http://www.galerie-photo.com/michel.guerrero.html